Quelles sont les qualités d’un bon directeur commercial ?

directeur-commerciale

Les directeurs commerciaux doivent invariablement porter de nombreuses casquettes dans leur rôle dévorant. Leurs responsabilités s’étendent à diverses facettes de l’activité d’une entreprise. Cela englobe notamment les ventes, le marketing, la gestion financière et la négociation de contrats.

En outre, ils doivent diriger une équipe pour obtenir des résultats. Pourtant, cette mission s’avère plus difficile que jamais pour de multiples commerciaux.

Nous allons donc vous présenter les différentes méthodes qui sont caractéristiques d’un directeur commercial très performant.

Il consacre chaque jour du temps à la stratégie

Un directeur commercial de haut niveau consacrera de manière réaliste plus de 50 % de son temps à des activités qui font progresser l’entreprise.

Surveillez religieusement votre flux de travail pendant une semaine, puis notez les activités que vous consacrez à la stratégie commerciale. Vous devriez viser 50 % ou plus. Lorsque vous vous laissez distraire par des affaires urgentes, demandez-vous ce qui peut être amélioré.

Un bon directeur commercial se pose des questions sans cesse, par exemple : « Les commerciaux ou l’équipe marketing doivent-ils être mieux formés ? »

 

Il considère l’équipe comme un véhicule vers le succès

Un directeur commercial sait que la réussite passe par la responsabilisation de son équipe. Les directeurs commerciaux sont invariablement des communicateurs exceptionnels qui maximisent l’efficacité et montrent l’exemple plutôt que d’imposer leur autorité aux gens. En outre, ils sont transparents et partagent les informations avec leur équipe, ce qui favorise également la loyauté et l’engagement envers la mission de l’entreprise.

Consultez votre équipe pour savoir comment elle aimerait se développer et ce qui pourrait la freiner. Organisez des évaluations régulières des performances, partagez les informations à votre équipe, supprimez les inefficacités et automatisez les tâches dans la mesure du possible.

Enfin, il faut toujours adopter une politique ouverte pour vous assurer que les problèmes sont traités facilement et rapidement

 

Il se tient au courant de l’évolution du secteur

Il est capable de prédire les tendances avant qu’elles ne se produisent. Cela fait partie des grandes qualités d’un directeur commercial. Celui-ci sait exactement ce que font les concurrents et a un œil sur la façon dont les événements économiques et politiques peut affecter son secteur d’activité.

Renseignez-vous de manière exhaustive sur votre secteur. Configurez des alertes Google afin de savoir quand votre secteur ou votre entreprise est mentionné dans l’actualité. Suivez l’actualité et les prévisions économiques. Suivez les leaders du secteur sur les médias sociaux et participez aux forums pertinents pour découvrir ce que d’autres esprits brillants pensent, tout en vous faisant connaître comme un acteur clé.

 

Il connait le paysage des ventes et du marketing

En plus d’être au courant des chiffres de vente actuels et de la dernière campagne de marketing de l’entreprise, celui-ci s’implique dans la génération de pistes et le brainstorming d’idées marketing. Les directeurs commerciaux évaluent la performance commerciale constamment et adapte leur stratégie de marketing afin d’obtenir de meilleurs résultats.

 

Il est toujours en train de construire un réseau

Pour être un bon directeur commercial, il faut savoir bâtir des relations. Celui-ci est souvent réputé pour ses compétences en matière de liaison avec les clients. Il participe à des événements et développe sa présence sur les médias sociaux. Pour lui, chaque contact est un client ou un partenaire potentiel pour l’entreprise.

Vous l’aurez compris… Réseautez, réseautez et réseautez. Développez votre pouvoir de persuasion. Écoutez autant que vous parlez. Et n’oubliez pas que vous représentez l’entreprise à tout moment.

Il admet la faute

Un manager commercial qui admet sa faillibilité gagne sur deux fronts :

  • Il n’y a pas de mal à essayer sans réussir (ce qui favorise un environnement d’apprentissage de la créativité et de l’engagement) ;
  • Il encourage la loyauté de l’équipe en montrant qu’il peut admettre ses erreurs.

Lorsque vous faites une erreur avec une nouvelle campagne ou perdez une grosse vente, la meilleure façon est de l’admettre à l’équipe. (Ils le sauront certainement de toute façon)

La meilleure manière de le faire est de présenter votre erreur comme une opportunité d’apprentissage dont chacun peut tirer quelque chose.

Pour finir, on peut estimer que devenir un directeur commercial de haut niveau est un défi, mais c’est un défi passionnant où vous pouvez vraiment voir les résultats de votre travail acharné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.