Les essentiels à savoir sur l’humidimètre bois

Les essentiels à savoir sur l’humidimètre bois

Pour disposer d’un bois de bonne qualité et en excellent état, on fait souvent usage d’un testeur d’humidité qu’on appelle l’humidimètre. Cet appareil peut détecter des problèmes d’humidité de plusieurs matériaux comme le bois. Ici, on l’appelle humidimètre pour le bois. Et la majorité des gens l’utilise, qu’il s’agisse de professionnel ou de simple particulier. Mais qu’est-ce que c’est  l’humidimètre bois ? Quel intérêt de l’utiliser pour le bois ? Si vous avez une vague idée de ce que c’est que cet appareil, vous avez certainement plusieurs questions le concernant. C’est pourquoi dans cet article, on expose les essentiels à savoir sur l’humidimètre bois.

L’humidimètre bois, qu’est-ce que c’est ?

 

L’humidimètre Bois est un appareil destiné à mesurer la proportion d’eau contenue dans les matériaux de construction tels que le bois. C’est un appareil qui fera le bilan d’une construction ou de la matière. Il est composé de sondes qu’il faut introduire dans le bois et d’un écran affichant le taux d’humidité. Professionnel et particulier peuvent en faire son usage pour éviter toute déformation des ouvrages réalisés. Ce testeur d’humidité peut servir de prévention. Il peut également être utilisé de manière curative.

 

Les raisons de l’utilisation de l’humidimètre bois

 

La matière telle que le bois est utilisée pour des constructions de maison, pour des fabrications de menuiseries ou encore pour chauffer une demeure. Il est très présent dans tout ce qui nous entoure et pourtant c’est une matière qui est solide, mais souvent poreuse. Et l’humidité du bois peut être source de grand problème. Il faut savoir que lorsque le bois est humide et que vous comptez l’utiliser pour chauffer votre maison, cette matière dégage beaucoup de substance polluante. De plus, elle dégage moins de chaleur par rapport au bois sec. Si vous utilisez le bois pour des ouvrages comme les fenêtres, ces dernières seront déformées une fois qu’elles seront sèches. En plus de cela, on distingue des écartements qui laisseront facilement entrer le vent ainsi que la pluie. Et si on parle de l’humidité du bois dans la construction d’une demeure, les conséquences sont encore plus désastreuses. C’est parce que cette humidité lorsqu’elle est en excès cause un risque pour la structure de la maison, la santé et le bien-être des habitants de la résidence. On distingue la présence de moisissures et de mérules qui sont source de mauvaise odeur et du pourrissement des structures en bois. La santé des occupants de la maison est aussi menacée par diverses maladies respiratoires ou des allergies. Face à cela, il faut découvrir si le bois est sec ou non. C’est pourquoi on utilise l’humidimètre. Il détermine le taux d’humidité dans le bois pour agir au plus vite si l’humidité est en excès. Il y a certainement plusieurs tests qui aident à savoir si le bois est humide, mais on privilégie l’humidimètre Bois, car c’est le moyen le plus précis dans ses résultats.

 

Les types d’humidimètres

 

Sur le marché, on distingue environ deux types d’humidimètres. Le premier est l’humidimètre Bois à aiguille ou de contact. Il vise à évaluer la résistivité du bois face à un courant électrique plus ou moins faible que l’appareil envoie. Pour le test, l’appareil est composé de deux sondes ou des goupilles qui sont insérées dans le bois. Cependant, très souvent, il s’avère indispensable d’endommager la matière. Ce qui n’est pas très apprécié si l’objet est de grandes valeurs. C’est un appareil qui est facile à utiliser, mais il arrive que ce type d’humidimètre requière plusieurs essais pour un résultat hautement fiable. C’est parce que les goupilles ne font qu’évaluer la teneur en humidité de la petite partie située entre les sondes. Et à chaque fois que l’appareil sera employé, il faut veiller à ce que la goupille soit introduite convenablement dans la matière.

Le second est l’humidimètre Bois sans aiguille. Ici, l’appareil n’a nul besoin de contact pour tester le bois. Sans le moindre contact, il peut scanner le bois des constructions à distance. Il a comme avantage de déterminer l’humidité du bois avec une faible erreur. De plus, la matière ne requiert pas des dommages. Cependant son coût est plus élevé que l’humidimètre avec aiguille.

 

Comment choisir l’humidimètre bois idéal ?

 

Étant un appareil important pour tous ceux qui utilisent le bois, il existe de nombreux humidimètres pour le bois sur le marché. Il y en a pour tous les modèles, alors il faudra bien le choisir pour qu’il puisse convenir à vos attentes. Pour ce faire, différents paramètres sont à prendre en considération.

 

Les mesures

Les mesures données par l’humidimètre sont un paramètre à surtout prendre en compte, car il faudra qu’elles soient les plus fiables possible. Pour trouver l’humidimètre Bois idéal, privilégiez l’appareil qui possède une marge d’erreur très faible. Cette marge peut être de 1 %. Les appareils ayant une marge d’erreur de 2 % peuvent également faire l’affaire.

 

L’ergonomie

Pour pouvoir déplacer ou emporter l’humidimètre à n’importe quel endroit, il est plus judicieux d’opter pour un appareil favorisant le confort. Dans ce cas, pensez à choisir celui qui sera compact, léger à la fois pratique.

 

La solidité

Il n’y a rien de mieux que d’avoir un appareil résistant pour que vous puissiez l’utiliser assez longtemps. La longévité du matériel compte beaucoup surtout si son usage est fréquent comme le font les professionnels. Dans ce cas, privilégier un humidimètre robuste pour qu’il garde son état même après une chute ou un choc lors de son transport ou de sa manipulation.

 

Les fonctionnalités

Les modèles d’humidimètre se diffèrent souvent par leurs fonctionnalités. Il y en a ceux qui offrent une utilisation plus de commodité et plus d’avantages pour l’utilisateur. Ce point est à considérer pour ne pas être déçu à chaque fois que vous emploierez le testeur d’humidité pour le bois.

 

Le prix

Le coût de l’humidimètre varie selon le modèle et les fonctionnalités. Dans ce cas, vous pourrez trouver dans les magasins de matériel de bricolage, des prix d’environ 10 euros à plus de 150 euros. Mais pour que le matériel soit conforme à votre budget, il suffit de faire une petite comparaison des prix de plusieurs magasins. Cette comparaison est facilitée par les magasins en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.