Admirer les merveilleux sites d’Ispahan lors d’un séjour à la carte Iran

Ispahan mérite le détour lors d’un circuit personnalisé en Iran. Située à 340 km de la capitale iranienne, cette cité figure parmi les merveilleux sites touristiques du territoire iranien. Elle se trouve dans la partie centrale du pays, au cœur d’un désert. Les attractions à découvrir dans la localité sont diversifiées. Sur les lieux, les bourlingueurs observeront des mosquées, des musées et des mausolées.

Si-o-se Pol, un pont mythique et célèbre du territoire iranien

Le pont Allahverdi Khan ou Si-o-se Pol fait partie des 11 ponts d’Ispahan. Il est un célèbre site touristique de la contrée. Cette infrastructure érigée vers 1608 se trouve dans la continuité de Chahar Bagh. Elle a une longueur de 297,76 m et une hauteur de 13,75 m.

Ce pont aux 33 arches permet une balade à plusieurs niveaux. Il est à la fois une attraction touristique et un barrage. Cette fondation a été créée afin de réguler le cours de la rivière Zayendeh Rud. Lorsque le point d’eau n’est pas à sec, l’effet grande fontaine produit par les emmarchements est à couper le souffle. En outre, admirer Si-o-se Pol à la tombée de la nuit est un spectacle à ne pas manquer. À cet instant, le site brille aux mille couleurs sous l’éclairage de la lumière. A travers les différentes destinations de voyage, l’Iran est  à ne surtout pas manquer dans ce quartier de la planète. En général, cette adresse est encore méconnue par les bourlingueurs, mais elle est un endroit de choix pour passer des séjours de soulagement en famille.

La place Naghsh-e Jahan, un site incontournable et magnifique d’Ispahan

La place Naghsh-e Jahan mérite le détour lors d’un séjour à la carte en Iran. Elle est située dans le centre historique d’Ispahan. Ce site figure parmi les plus grandes places du monde. De forme rectangulaire, il couvre une superficie d’environ 9 ha.

Près de cette esplanade, les visiteurs verront des monuments datant de l’époque safavide. Ils observeront, en particulier, la mosquée Maajed-e Shah. Cette bâtisse est située sur le flanc sud de la place. Sur le côté ouest de cette dernière, les touristes trouveront le pavillon d’Ali Qapu. Celui-ci est l’entrée principale de l’enceinte des palais et des jardins royaux de la cité. Dans la partie est du parvis, les bourlingueurs verront la mosquée du cheikh Lotfallah. Autrefois, cet édifice religieux était réservé à la famille royale. Il est fait de lambris d’onyx jaune et de céramique. Ce lieu de prière ne dispose pas de minaret.

La grande mosquée ou mosquée du Vendredi, un site inratable d’Ispahan

Pour enrichir leurs découvertes, les aventuriers peuvent faire un détour à la grande mosquée lors de leur périple à Ispahan. Cette magnifique architecture perse est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Auparavant, elle a bénéficié de plusieurs travaux de rénovation.

Sur le plan architectural, cette construction musulmane figure parmi les architectures les plus complexes des arts perses. Elle comporte une salle de prière sous coupole. Ce bâtiment comprend également des couloirs aux alvéoles, des dômes et plusieurs arcades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *