Les maladies colportées par les cafards

Les cafards comptent parmi les nuisibles qui posent le plus de problèmes à la maison, d’autant qu’ils aiment surtout infester la cuisine. N’apparaissant que lorsqu’il fait noir, ils se cachent dans les appareils électroménagers, entre les fissures des murs, au plafond, dans les meubles, partout dans la maison. Ce n’est pas sans danger aussi bien pour les enfants que les grandes personnes. En effet, les déjections, les traces de salives et les mues des cafards entraînent des maladies chez l’homme.

Cachette des cafards

Les cafards ne sortent de leur cachette que la nuit lorsque la maison est plongée dans l’obscurité. Dans la journée, on ne les remarque pas généralement, mais en allumant la lumière la nuit, on entend le grouillement des cafards qui se sauvent pour rejoindre leur cachette. Leurs cachettes sont nombreuses dans la maison et il est important de les vérifier si vous voulez éviter une invasion. Ces insectes préfèrent surtout les endroits chauds et humides (la cuisine, la salle de bain…) et les fissures dans les murs.

On les retrouve près du four, du radiateur, de la micro-onde et dans les appareils électroménagers. Les cafards se cachent également dans les tiroirs et les espaces de rangement ainsi que les étagères, qu’ils se trouvent dans la cuisine ou dans les autres pièces de la maison. Les coins de plafonds, les murs creux, les faux plafonds, les évacuations d’eaux, les conduites de câbles et les conduits d’aération sont autant d’endroits où les cafards se terrent et installent leurs nids.

Détecter la présence des cafards

Il est sans conteste que la présence des cafards dans la maison peut transmettre des maladies non seulement aux enfants, mais aussi aux adultes ainsi qu’aux personnes âgées. Ils sont nombreux à parcourir la cuisine, souillant avec leur passage et leur excrément le plan de travail, la vaisselle, les divers équipements. Il en est de même avec les livres, les linges, les divers documents installés dans les tiroirs et sur les étagères. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de détecter leur présence.

L’existence des cafards se manifeste par leurs déjections qui se trouvent près de leurs cachettes ou les traces de ces excréments sur les murs ou les autres surfaces verticales. Dans le cas où l’infestation est importante à la maison, vous sentirez des odeurs malodorantes dégagées par les cafards pour se communiquer et se reproduire. Autre manifestation de l’arrivée des cafards : les dégâts sur les denrées alimentaires, notamment sur les fruits.

Les maladies causées par les cafards

Le contact avec les excréments, la trace des salives et les restes des mues entraînent quelques maladies. Ce sont notamment la tuberculose, l’hépatite, la dysenterie, la salmonellose, la gastro-entérite, les maladies parasitaires et les infections fongiques. Mais les cafards peuvent également entraîner des stress et des problèmes psychologiques sur les occupants de la maison.

Afin d’éviter ces maladies, il est indispensable de se débarrasser des cafards puis de prendre les mesures nécessaires pour prévenir une autre infestation. Bien qu’il soit possible de le faire soi-même, il est conseillé de faire appel à un désinsectiseur professionnel tel que 3D. Celui-ci est en mesure de trouver le bon traitement à adapter et les produits adéquats à utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *