Comment sont fabriqués les bijoux ?

Bijoux

Pour être sûr de faire plaisir à une femme, il suffit de lui offrir des bijoux en cadeau. En or ou en argent, le bijou a l’avantage d’embellir et de mettre en valeur la personne qui la porte. Mais savez-vous comment on fabrique un bijou ? Découvrez ci-dessous les différentes étapes à suivre avant qu’il ne brille de mille feux à votre poignet, votre cou ou vos oreilles.

Le dessin

Si vous ne savez pas comment sont fabriqués les bijoux, sachez que la première étape de ce long processus est le dessin. Ainsi, l’artisan va créer une maquette qui indique en même temps les apprêts ainsi que les pierres précieuses qui seront serties sur le bijou. À ce stade, l’objectif est de visualiser en détail le bijou à fabriquer. D’ailleurs, de nos jours, les maquettistes sont de plus en plus nombreux à utiliser les outils numériques. Il s’agit généralement de logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) qui leur permet d’obtenir un rendu 3 D.

La fabrication du prototype

Lorsque le dessin parvient à l’artisan, il va créer un modèle en cire. On parle ici de prototype en cire, ou parfois en métal, qui représente le bijou. Ainsi, le prototype reprend les dimensions réelles et les emplacements des pierres, comme sur le vrai bijou. Dans les cas de créations assez complexes, certaines bijouteries utilisent une machine de prototypage. Cette solution présente de nombreux avantages, notamment la rapidité, le coût réduit de fabrication et la grande précision du rendu obtenu.

La fabrication du moule

S’il s’agit d’une production en série, l’artisan va mouler le prototype en métal dans une couche en silicone. Dans cette optique, le bijou sera enveloppé dans une pâte malléable qui sera disposée dans un vulcaniseur. Il chauffe alors ce dernier dans un four à induction. Ensuite, le silicone sera compressé dans une armature métallique. Ce qui permet d’obtenir des moules de mêmes dimensions. Par la suite, le moule va servir à dupliquer le prototype en utilisant un injecteur de cire.

La fonte du métal

L’étape suivante consiste à faire fondre le métal, c’est-à-dire l’or, l’argent ou l’alliage, pour le rendre liquide. Car il faut souligner qu’il est impossible de travailler sur un métal dur. Par la suite, l’artisan va poser le moule en plâtre dans une fondeuse. De cette façon, le métal va couler dans le moule et remplacer petit à petit la cire. Ensuite, le moule sera plongé dans de l’eau froide, ce qui va créer un choc thermique brutal. L’artisan nettoie alors l’arbre de fonte sous un jet à haute pression. Cela permet d’éliminer les restes de plâtre.

Le sertissage des pierres

La fabrication du bijou ne s’arrête pas aux étapes de création et de moulage. Le bijoutier doit encore réaliser différentes manipulations pour offrir toute sa beauté au bijou. Ainsi, il doit corriger les petites imperfections, réaliser des montages et parfois ajuster la taille du bijou. Il est maintenant temps de passer à une étape importante, à savoir le sertissage. Cette phase exige une grande minutie, une extrême précision et une longue expérience de la part du sertisseur. Ce dernier doit choisir avec soin les pierres précieuses qui vont orner le bijou. Il utilise alors différentes techniques pour poser les pierres sur ce dernier.

Le polissage

Il s’agit de la dernière étape dans la fabrication d’un bijou. L’objectif de cette phase est de rendre le bijou assez lisse et brillant avant de le livrer chez le client. Pour effacer les traces occasionnées par les outils, l’artisan va utiliser différents outils et machines. Enfin, il fait passer le bijou dans l’ultrason afin d’enlever les traces de poussière et ainsi garantir une finition impeccable. Enfin, il passe par le rhodiage qui permet de rehausser la couleur et l’éclat du métal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *