Comment reconnaître l’efficacité du gel hydroalcoolique ?

Comment reconnaître l'efficacité d'un gel hydroalcoolique ?

Depuis l’apparition du coronavirus, l’organisation internationale de la santé cherche tous les moyens possibles pour arrêter la propagation du virus. Ce dernier se transmet par contact physique ou par la transmission aérienne par la voie de la salive. Certaines mesures préventives sont mises en place pour renforcer la lutte contre le coronavirus telles que le confinement, le masque et la visière.

Le gel hydroalcoolique : une solution à long terme

D’après les spécialistes d’infection biologique, le meilleur moyen de régler le problème est d’éviter tout contact avec d’autres personnes, de respecter les gestes barrières et de nettoyer les mains fréquemment les mains avec des produits cosmétiques ou du gel hydroalcoolique.

Cette perspective améliore la lutte contre la propagation du virus et permet de l’emprisonner. Le nettoyage de la main est le meilleur moyen pour enlever et évacuer le coronavirus sur les membres. Il faut donc noter que le lavage de mains contribue efficacement à limiter le risque de transmission du virus. À défaut d’eau pour cette mesure, les gels hydroalcooliques sont proposés comme une solution rapide et efficace pour régler le problème d’infection et de transmission du virus.

Le rôle du gel hydroalcoolique

Le rôle du gel hydroalcoolique est avant tout de désinfecter et non de nettoyer. Contenant de l’eau et de l’alcool, il peut assurer une protection contre les bactéries. Pour qu’il puisse bien exercer son action désinfectante, il doit avoir une concentration d’alcool entre 60 et 75 %. On peut trouver par exemple choisir les produits proposés par Kleengel.

Par ailleurs, on doit faire attention à ne pas utiliser le gel Hydro alcoolique sur des mains souillées ou mouillées. Le composé chimique du gel peut être affaibli.

Comment reconnaître un excellent gel hydroalcoolique ?

Pour reconnaître si un gel hydroalcoolique est très performant contre toute attaque de virus, bactéries et microbes, on doit le tester. On doit contrôler le niveau d’alcool contenu dans le gel. Normalement, le taux d’alcool dans un gel hydroalcoolique est de 60 % et 70 %. Si le taux d’alcool est inférieur à cette référence, le gel hydroalcoolique ne peut pas combattre certains virus comme le coronavirus. Toutefois, si le niveau d’alcool est supérieur à celui de la référence, le gel hydroalcoolique provoquera des problèmes de la peau tels que les éruptions cutanées. Il faut que le gel soit un bon mélange.

En outre, il ne faut pas oublier de vérifier si le produit ne contient pas de triclosan. Ce dernier peut être très toxique provoquant certaines maladies comme le dérèglement hormonal et le cancer. Avant d’acquérir un gel hydroalcoolique, il faudrait donc effectuer une vérification. On peut trouver ce produit dans les établissements pharmaceutiques, dans les supermarchés et dans certains magasins.

Enfin, on doit se soumettre aux règlementations de fabrications du gel hydroalcoolique. Ce type de liquide désinfectant suit la norme NF EN 14 476. Ce chiffre sera mentionné sur l’étiquette de la boite ou bouteille. Si cette indication n’est pas visible sur le contenant, le produit est classé de mauvaise qualité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *